Chères concitoyennes, chers concitoyens,

J’ai le plaisir et l’honneur de mener cette liste « J’aime ma commune, une équipe par passion ».
Je vais en quelques lignes me présenter pour que vous puissiez connaitre mon parcours, mon implication dans la vie associative, ma vie professionnelle et ma vie d’élu, tout ce qui m’anime et me relie à la Commune Nouvelle de Saint-James. J’ai 44 ans, je suis marié, père de 2 enfants, une fille de 23 ans et un fils de 17 ans. Je suis comptable de formation. Ma famille et moi-même sommes arrivés à Saint James en avril 2001 car nous voulions profiter d’une qualité de vie rurale. Ce territoire nous a ouvert les  bras il y a 19 ans, nous sommes heureux de notre choix et nous investissons depuis pour redonner une partie de tout ce que nous avons reçu.

David Juquin - tête de liste élections municipales "J'aime ma commune, une équipe par passion"- Chères concitoyennes, chers concitoyens, J’ai le plaisir et l’honneur de mener cette liste « J’aime ma commune, une équipe par passion ». Je vais en quelques lignes me présenter pour que vous puissiez connaitre mon parcours, mon implication dans la vie associative, ma vie professionnelle et ma vie d’élu, tout ce qui m’anime et me relie à la Commune Nouvelle de Saint-James. J’ai 44 ans, je suis marié, père de 2 enfants, une fille de 23 ans et un fils de 17 ans. Je suis comptable de formation. Ma famille et moi-même sommes arrivés à Saint James en avril 2001 car nous voulions profiter d’une qualité de vie rurale. Ce territoire nous a ouvert les bras il y a 19 ans, nous sommes heureux de notre choix et nous investissons depuis pour redonner une partie de tout ce que nous avons reçu. Vie associative Dès notre arrivée, nous nous impliquons dans la vie associative locale. Mon épouse reste, durant 9 ans, trésorière de l’association des Parents d’Elèves de l’Ecole Publique de Saint-James. Pour ma part, je m’engage au sein du Comité des Fêtes des Montjoyeux à partir de septembre 2002. J’en reste membre pendant 12 ans, puis trésorier pendant 9 ans et enfin, 3 ans en tant que président. Dans ce cadre, je mets en place les Jeux Intercommunaux avec tous les Comités des Fêtes du canton, une belle aventure qui aura duré 7 ans et permis de réunir les habitants de notre territoire. En septembre 2005, nous créons l’association « L’informatique pour tous », destinée à nos concitoyens, toutes classes d’âge confondues, afin de vulgariser la pratique de l’informatique et d’Internet. Il s’agit d’accompagner les premiers pas des débutants, de mettre en œuvre des actions de prévention et d’organiser des soirées à thèmes pour les plus confirmés. Je reste président de 2005 à 2014 puis notre action devient labélisée en 2007, devenant un Espace Public Numérique (EPN) géré en direct par la collectivité, témoignage du sérieux et de la qualité du service qui était en place. En moyenne, nous avons accompagné 180 adhérents par an. Ce service évoluera en FabLab (atelier de fabrication numérique) avec des machines numériques accessibles à tous : associations locales, écoles, centre de loisirs, entreprises et artisanat, assistantes maternelles, particuliers … En 2011, je crée l’association « Tout Saint-James en Normandie » pour célébrer les 1100 ans de la Normandie à Saint-James, en organisant des expositions, des séances de cinéma, un camp militaire, un défilé, une grande soirée Normande avec tous les comités des fêtes du canton ; ce seront 10 jours de fêtes pour commémorer notre identité commune. Attaché au patrimoine de notre commune, je participe à la rédaction du livre de Daniel et Yvette MORAZIN « Saint-James et son canton » mais aussi à la conception de Saint-James en Mp3, un véritable audioguide de l’histoire locale en 3 langues, disponible à l’Office de Tourisme. Co-fondateur de l’association « Saint-James Evénement » créée en 2012, nous organisons la Zumba Party qui réunit 1200 personnes à l’ELC. Cette association organise encore aujourd’hui différents événements reconnus : spectacles, concerts, soirées cinéma, chasses aux trésors, … Je suis trésorier de l’association « 70ème Anniversaire de la Bataille de Normandie », qui permet d’organiser à Saint-James, la première cérémonie commémorative, en France, cette année là, du Débarquement et qui a rassemblé , le jour du Mémorial Day 2014, près de 2000 enfants et plusieurs centaines de porte-drapeaux au Cimetière Américain. Actuellement, je suis toujours bénévole et trésorier de 2 associations : Sylphide Forme à Fougères, proposant des cours de fitness pour 450 adhérents, et le Comité de Jumelage de Saint James qui vient de fêter les 45 ans des relations avec Erkelenz et 40 ans de liens étroits avec la ville anglaise de Beaminster. Vous l’aurez compris, je suis très attaché au milieu associatif, ayant beaucoup de respect pour ceux s’investissant bénévolement au service de tous. Ils animent le territoire et en font son dynamisme. Vie Professionnelle Je commence à travailler dès l’âge de 14 ans, en parallèle de mon cursus scolaire, autant de petits boulots qui m’ont appris le goût de l’effort et fait découvrir des milieux différents : coursier en mobylette, aide chauffeur, préparateur de commandes, … A 17 ans, je passe mon Brevet d’Animateur (BAFA), mon brevet de secourisme et de surveillant de Baignade. Jusqu’à mes 20 ans, je travaille dans des colonies de vacances et centres de loisirs pendant toutes les vacances scolaires. A 21 ans, je deviens comptable analytique et au sein du service paie dans une société qui comptait 150 personnes. J’ai 25 ans quand nous arrivons à Saint-James. Je travaille à mon domicile, en comptabilité et entreprend des démarches commerciales au bénéfice d’une entreprise fabriquant des vitrines. En 2002, je souhaite arrêter le télétravail pour renouer avec le contact humain et m’insérer dans une équipe. Je suis employé chez Maitre Paul Serrand (Notaire à Pontorson) où je reste un peu plus de 15 ans. Parallèlement, je suis correspondant de presse à la Gazette de la Manche de septembre 2005 à janvier 2014. La qualité de correspondant n’étant pas compatible avec ma vie d’élu, je décide de mettre un terme à cette activité afin de privilégier mon engagement. Vie d’élu En 2008, les élus communautaires de Saint-James, sous l’impulsion de Michel THOURY, me nomment Délégué à Manche Numérique, poste que j’occupe encore aujourd’hui. Cette fonction me permet de siéger à la Communauté de Communes de Saint-James durant un mandat, sans droit de vote. J’apprends beaucoup de cette période et notamment l’importance du travail d’équipe, des responsabilités qu’implique un mandat, mais également que de solides réseaux sont indispensables pour faire aboutir les projets… En 2009, je propose la création d’une Commission Associations qui n’existait pas et qui s’est révélée, assez rapidement, une instance de dialogue de proximité efficace, entre élus et le monde associatif local. En 2014, je suis élu dans l’équipe de Nathalie PANASSIE devenant maire-adjoint aux finances de la commune de Saint-James et de la Communauté de Communes où je prends en charge, également, le secteur associatif. Je deviens, par ailleurs, vice-président du Syndicat d’Eau Baie Bocage en mai 2015. Suite à une grande opération de fusions, celui-ci intègre le Syndicat Départemental de l’Eau de la Manche (SDEAU 50), dont je suis toujours vice-président en charge de la prospective. Sous l’impulsion et le pilotage de l’Etat, notre mandat à la Communauté de Communes se trouve écourté par la création de la Communauté d’Agglomération Mont Saint-Michel Normandie, qui regroupe 95 communes et 88.000 habitants. Je suis élu vice-président aux finances en charge, actuellement, d’un budget de près de 60 millions d’euros. Les regroupements ont aussi concerné nos communes. Dans ce grand mouvement, nous avons décidé de créer la Commune Nouvelle de Saint-James le 1er janvier 2017. En avril 2018, plus d’un an après sa création, je suis élu maire-adjoint en charge des finances. La passion m’anime Comment résumer cette vie d’élu, de bénévole, de citoyen, riche d’enseignement ? Être élu, c’est beaucoup d’investissement personnel, souvent au détriment des siens, beaucoup d’abnégation pour un engagement total au service de l’intérêt général. Que ce soit dans le monde associatif ou ma vie d’élu, je vis les choses par passion, elle m’habite profondément et fait que je me présente à vos suffrages en mars prochain. Ce dernier mandat m’a beaucoup appris, sur moi-même, sur mes concitoyens, la démocratie locale et les attentes des amoureux de notre terroir. Partageant ces valeurs communes, je vous propose une équipe en perspective du prochain scrutin municipal. Je ne souhaite pas repartir avec toute l’équipe sortante, non pas en raison d’une quelconque animosité à l’égard de mes collègues élus, bien au contraire. Nous, nous investissons tous pour le bien de la population. Toutefois, nos valeurs sont parfois divergentes, nos projets pour Saint-James parfois différents. Avec la création de la Commune Nouvelle, nous avons fait équipe, œuvré tous ensemble, posé les bases qui permettent de se projeter sereinement dans le futur. L’important pour moi, c’est de me sentir en confiance et serein en tant que membre d’une équipe qui œuvrera au quotidien à votre service. Je pense que proposer plusieurs listes â votre choix renforce la démocratie locale et permet aux habitants de se prononcer sur les projets. Vous aurez la possibilité d’élire les personnes les mieux à même de vous représenter. La vie publique et politique s’apprend sur le tas à l’épreuve des expériences. Les rouages de notre administration, notamment, sont complexes, les obstacles nombreux mais ce qui nous motive, c’est la construction de cette grande Commune Nouvelle, de la faire prospérer avec votre contribution. En tant que tête de liste, il me semblait important de vous livrer mon parcours pour que vous me connaissiez davantage. Il est essentiel qu’un candidat à la fonction de maire se présente à vos suffrages en toute transparence. Merci de votre attention. Si vous nous faites confiance, en mars prochain, sachez que vous pourrez compter sur nous.

Vie associative

Dès notre arrivée, nous nous impliquons  dans la vie associative locale. Mon épouse reste, durant 9 ans, trésorière de l’association des Parents d’Elèves de l’Ecole Publique de Saint-James.

Pour ma part, je m’engage au sein du Comité des Fêtes des Montjoyeux à partir de septembre 2002. J’en reste membre pendant 12 ans, puis trésorier pendant 9 ans et enfin, 3 ans en tant que président. Dans ce cadre,  je mets en place les Jeux Intercommunaux avec tous les Comités des Fêtes du canton, une belle aventure qui aura duré 7 ans et permis de réunir  les habitants de notre territoire.

En septembre 2005, nous créons l’association « L’informatique pour tous », destinée à nos concitoyens, toutes classes d’âge confondues,  afin de vulgariser la pratique  de l’informatique et d’Internet. Il s’agit d’accompagner les premiers pas des débutants, de mettre en œuvre des actions de prévention et d’organiser des soirées à thèmes pour les plus confirmés. Je reste président de 2005 à 2014 puis notre action devient labélisée en 2007, devenant un Espace Public Numérique (EPN) géré en direct par la collectivité, témoignage du sérieux et de la qualité du service qui était en place. En moyenne, nous avons accompagné 180 adhérents par an.  Ce service évoluera en FabLab (atelier de fabrication numérique) avec des machines numériques accessibles à  tous : associations locales, écoles, centre de loisirs, entreprises et artisanat, assistantes maternelles, particuliers …

En 2011, je crée l’association « Tout Saint-James en Normandie » pour célébrer les 1100 ans de la Normandie à Saint-James, en organisant des expositions, des séances de cinéma, un camp militaire, un défilé, une grande soirée Normande avec tous les comités des fêtes du canton ; ce seront 10 jours de fêtes pour commémorer notre identité commune.

Attaché au patrimoine de notre commune, je participe à la rédaction du livre de Daniel et Yvette MORAZIN « Saint-James et son canton » mais aussi à la conception de Saint-James en Mp3, un véritable  audioguide de l’histoire locale en 3 langues, disponible à l’Office de Tourisme.

Co-fondateur de l’association « Saint-James Evénement »  créée en 2012, nous organisons la Zumba Party qui réunit 1200 personnes à l’ELC. Cette association organise encore aujourd’hui différents événements reconnus : spectacles, concerts, soirées cinéma, chasses aux trésors, …

Je suis trésorier de l’association « 70ème Anniversaire de la Bataille de Normandie », qui permet d’organiser à Saint-James,  la première cérémonie commémorative, en France, cette année là, du Débarquement et qui a rassemblé , le jour du Mémorial Day 2014, près de 2000 enfants et plusieurs centaines de porte-drapeaux au Cimetière Américain.

Actuellement, je suis toujours bénévole et trésorier de 2 associations : Sylphide Forme à Fougères, proposant des cours de fitness pour 450 adhérents,  et le Comité de Jumelage de Saint James qui vient de fêter les 45 ans des relations avec Erkelenz et 40 ans de liens étroits avec la ville anglaise de Beaminster.

Vous l’aurez compris, je suis très attaché au milieu associatif, ayant beaucoup de respect pour ceux s’investissant bénévolement au service de tous. Ils animent le territoire et en font son dynamisme.

Vie Professionnelle

Je commence à travailler dès l’âge de 14 ans, en parallèle de mon cursus scolaire, autant de petits boulots qui m’ont appris le goût de l’effort et fait découvrir des milieux différents : coursier en mobylette, aide chauffeur, préparateur de commandes, … A 17 ans, je passe mon Brevet d’Animateur (BAFA), mon brevet de secourisme et de surveillant de Baignade. Jusqu’à mes 20 ans, je travaille dans des colonies de vacances et centres de loisirs pendant toutes les vacances scolaires.

A 21 ans, je deviens comptable analytique et au sein du service paie dans une société qui comptait 150 personnes.

J’ai 25 ans quand nous arrivons à Saint-James. Je travaille à mon domicile, en comptabilité et entreprend des démarches commerciales au bénéfice d’une entreprise fabriquant des  vitrines.

En 2002, je souhaite arrêter le télétravail pour renouer avec le contact humain et m’insérer dans une équipe. Je suis employé chez Maitre Paul Serrand (Notaire à Pontorson) où je reste un peu plus de 15 ans.

Parallèlement, je suis correspondant de presse à la Gazette de la Manche de septembre 2005 à janvier 2014. La qualité de correspondant n’étant pas compatible avec ma vie d’élu, je décide de mettre un terme à cette activité afin de privilégier mon engagement.

Vie d’élu

En 2008, les élus communautaires de Saint-James, sous l’impulsion de Michel THOURY, me nomment Délégué à Manche Numérique, poste que j’occupe encore aujourd’hui. Cette fonction me permet de siéger à la Communauté de Communes de Saint-James durant un mandat, sans droit  de vote. J’apprends beaucoup de cette période et notamment l’importance du travail d’équipe, des responsabilités qu’implique un mandat, mais également que de solides réseaux sont indispensables pour faire aboutir les projets…

En 2009, je propose la création d’une Commission Associations qui n’existait pas et qui s’est révélée, assez rapidement, une instance de dialogue de proximité efficace, entre élus et le monde associatif local.

En 2014, je suis élu dans l’équipe de Nathalie PANASSIE devenant  maire-adjoint aux finances de la commune de Saint-James et de la Communauté de Communes où je prends en charge, également, le secteur associatif. Je deviens, par ailleurs, vice-président du Syndicat d’Eau Baie Bocage en mai 2015. Suite à une grande opération de fusions, celui-ci intègre le Syndicat Départemental de l’Eau de la Manche (SDEAU 50), dont je suis toujours  vice-président en charge de la prospective.

Sous l’impulsion et le pilotage de l’Etat, notre mandat à la Communauté de Communes se trouve écourté par la création de la Communauté d’Agglomération Mont Saint-Michel Normandie, qui regroupe 95 communes et 88.000 habitants. Je suis élu vice-président aux finances en charge, actuellement, d’un budget de près de 60 millions d’euros.

Les regroupements ont aussi concerné nos communes. Dans ce grand mouvement, nous avons décidé de créer la Commune Nouvelle de Saint-James le 1er janvier 2017. En avril 2018, plus d’un an après sa création, je suis élu maire-adjoint en charge des finances.

La passion m’anime

Comment résumer cette vie d’élu, de bénévole, de citoyen, riche d’enseignement ? Être élu, c’est beaucoup d’investissement personnel, souvent au détriment des siens, beaucoup d’abnégation  pour un engagement total  au service de l’intérêt général.

Que ce soit dans le monde associatif ou ma vie d’élu, je vis les choses par passion, elle m’habite profondément et fait que je me présente à vos suffrages en mars prochain.

Ce dernier mandat m’a beaucoup appris, sur moi-même, sur mes concitoyens,  la démocratie locale et les attentes des  amoureux de notre terroir. Partageant  ces valeurs communes, je vous propose une équipe en perspective du prochain scrutin municipal.

Je ne souhaite pas repartir avec toute l’équipe sortante, non pas en raison d’une quelconque animosité à l’égard de  mes collègues élus, bien au contraire. Nous,  nous investissons tous pour le bien de la population. Toutefois, nos valeurs sont parfois divergentes, nos projets pour Saint-James parfois  différents.

Avec la création de la Commune Nouvelle, nous avons fait équipe, œuvré tous ensemble, posé les bases qui permettent de se projeter sereinement dans le futur.

L’important  pour moi, c’est de me sentir en confiance et serein en tant que membre d’une équipe  qui œuvrera au quotidien à votre service. 

Je pense que proposer plusieurs  listes â votre choix renforce la démocratie locale et permet aux  habitants de se prononcer sur les projets. Vous aurez la possibilité d’élire les personnes les mieux à même de  vous représenter.

La vie publique et politique s’apprend  sur le tas à l’épreuve des expériences. Les rouages de notre administration, notamment,  sont complexes, les obstacles  nombreux  mais ce qui nous motive, c’est la construction de cette grande Commune Nouvelle, de la faire prospérer  avec votre contribution. 

En tant que tête de liste, il me semblait important de vous livrer mon parcours pour que vous me connaissiez davantage. Il est essentiel qu’un candidat à la fonction de maire se présente à vos suffrages en toute transparence. Merci de votre attention.

Si vous nous faites confiance, en mars prochain, sachez que vous pourrez compter sur nous.